Le chalut de fond :

On pratique sur Sète deux types de pêche au chalut. La pêche au chalut dit démersal qui concerne le poisson blanc (sole, rouget, baudroie, dorade). Après 1 à 2 heures de route, on arrive sur zone de pêche, on met le chalut à l’eau et on le tract à l’arrière du chalutier pendant 3 heures à une vitesse d’environ 4 nœuds. De 3 à 4 traits sont réalisés par jour, pour des captures de 500 à 600 kg. Le poisson est trié à bord et placé en caisse de 10 à 15kg avant le retour au port vers 16-18 heures.

Le chalut pélagique :

La pêche au chalut pélagique à 4 panneaux est une pêche sélective réalisée entre 2 eaux plus souvent près du fond pour la capture de sardine et d’anchois mais également de façon accessoire quelques merlus et maquereaux. Les traits sont plus courts, environ 40 minutes à l'heure. Au total, 4 à 6 opérations de pêche sont réalisées par jour. Les captures varient entre 3 et 6 tonnes par bateau. Le poisson est conservé avec beaucoup de précaution. Une fois à bord, il est immédiatement glacé sur le pont, stocké en caisse plastique de 4 kg, glacé à nouveau avant d’être placé en chambre froide positive.

La pêche est journalière (sortie des bateaux 3 heures, retour vers 16 heures). Au total la SA.THO.AN. totalise environ 220-230 jours de pêche par an, pour un tonnage moyen de 8 000 à 10 000 tonnes (2/3 poissons bleus, 1/3 poissons blancs).

 
   
   

La péche Sétoise - La production sétoise - La politique qualité - Contact
© SA.THO.AN. Tous droits réservés - réalisation Image Mouvement